5 astuces pour protéger son foie

      Un commentaire sur 5 astuces pour protéger son foie

Que l’on veuille préserver son foie ou  le maintenir l’état, il est primordial de bien s’alimenter. Les recommandations suivantes pourront vous aider à garder une meilleure fonction hépatique :

 

foie

 

1  Il est impératif d’éviter de consommer une goutte d’alcool si vous avez une maladie du foie (hépatite). L’alcool est extrêmement nuisible pour le foie et selon les études, cela peut accélérer l’évolution des maladies hépatiques. L’alcool peut aussi aggraver les effets secondaires des antirétroviraux ainsi qu’augmenter le risque de lésions hépatiques. Les drogues à utilisation récréative ont les mêmes effets et doivent être aussi écartées.

 

Vaccinez-vous contre les hépatites A et B et prenez le soin d’éviter les pratiques à risque pouvant vous exposer à l’hépatite C, comme utiliser des seringues usagées avoir des rapports sexuels non protégés avec plusieurs partenaires.

 

3  Entretenez de généreuses réserves de muscles. Le VIH ainsi que l’hépatite risquent eux deux de causer la fonte des tissus musculaires. Associez des exercices de musculation fréquente (course à pied, marche de même que les exercices avec poids et haltères) dans votre planning de santé.

 

4  Consommez assez de protéines. Les protéines procurent le matériau indispensable à la production de nouvelles cellules, à la rénovation des tissus et à la conservation du système immunitaire. Pour les personnes souffrant du  VIH et/ou l’hépatite, l’apport recommandé chaque jour est de 1 à 1,5 gramme par kilogramme de poids corporel (une personne qui pèse 65 kg a donc besoin de 65 à 100 grammes de protéines chaque jour). Essayez de prendre deux à trois portions de viande maigre (bœuf maigre, poulet ou poisson) ou des équivalents (tofu  ou beurre d’arachide), également deux à trois portions de denrée laitière à faible taux en gras ou de lait de soja quotidiennement. En ce qui concerne les cas avancées, l’apport de protéines peut éventuellement être modifié ou diminuer en raison de complications en encéphalopathie hépatique. Toutefois, il ne faut pas diminuer sa consommation de protéine sauf si c’est  vraiment nécessaire et, toujours prendre l’avis de son médecin. Il est aussi utile de régulièrement consulter un nutritionniste.

 

Consommez assez de calories pour accumuler les protéines. Au cas où votre apport calorique quotidien est déficient, les protéines seront déviées de leur fonction principale pour produire de l’énergie. La majorité des personnes qui vit avec le VIH et/ou l’hépatite ont besoin d’environ 30 à 45 calories par kilogramme de poids corporel chaque jour (une personne qui pèse 75 kg a besoin d’environ 2 105 à 2 810 calories par jour).

1 thought on “5 astuces pour protéger son foie

  1. Romaric

    J’aimerais ajouter à la liste: éviter de manger trop gras, trop épicé et toujours prendre son dîner tôt dans la nuit. Ces conseils destinés aux personnes souffrant de maladies hépatites sont aussi valables pour ceux ou celles en bonne santé et qui désirent le rester longtemps avec un foie qui fonctionne bien.

Comments are closed.