Vous avez mal à la tête, la bouche pâteuse et la nausée. Vous avez vécu l’expérience à plusieurs reprises, et pourtant… Comment traiter la gueule de bois ? Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles. Dans tous les cas, n’oubliez pas de consommer de l’alcool toujours avec modération.

Pourquoi a-t-on la gueule de bois ?

La gueule de bois est une résultante de l’effet de l’alcool sur l’organisme. Consommé en trop grande quantité, les enzymes qui ont pour rôle de dégrader l’alcool dans le corps sont dépassés. C’est d’ailleurs une d’elles qui diffuse une substance qui a pour effet de provoquer des vomissements via sécrétion de bile gastrique. Le seuil de saturation de l’organisme est encore plus rapidement atteint  quand l’alcool consommé contient du méthanol, qui est plus toxique que l’éthanol. Pour ce qui est des alcools qui donnent la gueule de bois, on distingue la vodka, le gin, le vin blanc, le rhum, le vin rouge, le brandy. Bien entendu, tout cela est relatif et dépend de la tolérance de l’organisme ainsi que la quantité consommée, du sexe ou encore de l’origine ethnique. Ainsi, par exemple, les Asiatiques, sont plus vulnérables parce qu’ils ne disposent pas d’une enzyme.

 

Paracétamol et citrate de bétaïne

Le paracétamol, vous permettra en cas de gueule de bois de calmer les maux de tête ainsi que les courbatures. Toutefois, pour des cas d’alcoolisme sévère, ce médicament est n’est pas compatible avec les cirrhoses : optez plutôt pour l’aspirine. Faites aussi attention à ne pas trop abuser du paracétamol, vu que ce médicament est métabolisé par le foie, celui doit soit reposer après une gueule de bois. Afin de vous débarrasser de la nausée ainsi que des envies de vomir, optez pour des médicaments anti-nauséeux tels que la métoclopramide, ou la dompéridone. Ils vous seront très, utiles. En prenant un comprimé de citrate de bétaïne, vous lutterez contre les ballonnements.

 

Manger pour éviter la gueule de bois!

Il est conseillé de se nourrir si vous prévoyez de consommer de l’alcool. Lorsqu’il se retrouve dans l’estomac, l’alcool se mélange à la nourriture. Ainsi son passage dans le sang est ralenti. Tandis que, si vous en buvez le ventre vide, l’alcool arrive plus vite dans l’estomac et de ce fait le taux d’alcool dans le sang augmente plus rapidement. A jeun, il faut seulement 30 minutes pour que le taux d’alcoolémie soit à son paroxysme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *