Certaines personnes choisissent le végétarisme afin de concrétiser leur soutien au droits des animaux et trouvent le fait de consommer leur chair barbare mais, selon certains chercheurs les plantes aussi sont sensibles. Il faut aussi noter que le végétarisme ou « veganisme » ne sont pas bénéfiques à l’environnement et à sa chaine alimentaire.

En effet, nous faisons partie d’un équilibre écologique composé d’êtres vivants, végétaux et animaux et nous, les humains nous seront aussi mangé, et le sol regorge des os de nos ancêtres dont les corps se sont décomposés pour devenir les engrais naturels qui font pousser les plantent qu’on consomme donc, le bien-être de chacun dépend du bien-être de tous !

En définitive, on doit redéfinir notre relation avec notre nourriture et respecter cette chaine alimentaire qui fait l’équilibre de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *