Apres avoir reçu l’accord éthique pour utiliser les cellules souches, une équipe de chercheurs va essayer une nouvelle combinaison de thérapies sur des personnes déclarées cliniquement mortes et maintenues en vie grâce à des machines de respiration artificielle .

Le principe consiste à injecter des colonies de cellules souches dans le cerveau associé à des protocoles de stimulation chimiques qui vident à sortir les patients du coma. Une fois le traitement administré, les médecins vont surveiller l’activité cérébrale des participants pendant des mois espérant voir des signes de réactivation neurologique grâce à des neurotransmetteurs de synthèse et des circuits neuro-électriques.

Les cellules souches pourront inverser la détérioration et la dégénérescence neuronale et ce, en se différenciant en neurones et régénérer, ainsi, le système nerveux. En effet, les cellules souches ont permis d’avoir des résultats spectaculaires pour la réparation d’autres organes tels que le cœur, le pancréas, les yeux et certains tissues nerveux mais ceci est long et difficile à concrétiser. Cette expérience aura lieu à l’hôpital Anupam à Rudrapur, Uttarakhand en Inde où les participants auront des injections de solutions de peptides agissant comme neurotransmetteurs avec des injections bimensuelles de cellules souches.

Espérant un rétablissement complet ou même une renaissance des participants, les chercheurs savent que cette expérience risque d’être lente et difficile à mener. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *