Le diabète est une maladie qui fait perdre la capacité de l’organisme à fabriquer ou à utiliser l’insuline. Il en existe 2 types et dans le cas du type 1, le pancréas organe de production d’insuline n’en produit plus assez. Et pour le diabète de type 2, l’organisme ne produit pas suffisamment d’insuline ou n’utilise pas convenablement celle produite.  La découverte de l’insuline en 1921 a permis aux sujets atteints du diabète de contrôler leur affection. Malgré ce progrès salvateur, les diabétiques se sentent touchés dans leur intégrité physique. Comment concilier contrôle de sa maladie et activités quotidiennes? Comment vivre avec cette maladie et s’épanouir?

Type 1 ou type 2 ?

Deuxième affection de longue durée d’action après le cancer, le diabète est un état permanent d’hyperglycémie, autrement de taux excessif de sucre dans le sang. En dehors du diabète gestationnel chez la femme enceinte, et des diabètes dits secondaires, créés par d’autres maladies, on distingue 2 grandes catégories de diabète : celle dite diabète insulinodépendant, ou de type 1, et celle de type 2, non-insulinodépendant. Le mécanisme de ces deux types de diabètes est différent. Celui dit celui de type 1 est le résultat de la destruction des cellules du pancréas en charge de la sécrétion de l’insuline. Cette maladie peut survenir à tout âge, mais plus chez les enfants et les adolescents. Le diabète dits de type 2, le plus fréquent d’ailleurs, se caractérisent par une insulinorésistance du corps. L’insuline n’arrive plus à contrôler la glycémie et les cellules des organes ingèrent de plus en plus difficilement le glucose. Finalement la production d’insuline  finira par s’épuiser. Ce type de diabète apparaît vers l’âge de 40 ans chez des personnes en surpoids, voire obèses. En effet 80% des diabétiques sont obèses ou en surpoids.

 

L’activité physique et le diabète

Faire régulièrement d’exercice aide à diminuer le taux de glucose et aussi à mieux réguler la glycémie. Cela pourrait même réduire la quantité d’insuline dont vous auriez besoin. Consultez votre thérapeute avant de commencer ou même de changer votre programme d’activité physique. Pour avoir une bonne glycémie en faisant des exercices, veillez suivre les conseils suivants:

  • Ajoutez d’activité sportive à votre style de vie.
  • Accordez l’exercice avec vos injections et repas. Essayez de faire des exercices de 15 à 30 min après chaque repas, quand la glycémie est élevée. Mais ne faites pas d’exercice si l’activité d’insuline est forte et que la glycémie basse. Rappelez-vous: – le taux de glycémie peut poursuivre sa chute après l’exercice. – Faire de l’exercice en soirée ou l’après-midi fait chuter davantage la glycémie que l’exercice fait le matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *